La Sibmas

Fondée en 1954, la Société Internationale des Bibliothèques et Musées des Arts du Spectacle (SIBMAS) est le forum où se retrouvent les collègues du monde entier promouvant la recherche, pratique ou théorique, dans les différents domaines documentaires des arts du spectacle.
Les membres institutionnels de la SIBMAS sont majoritairement les universités et départements, bibliothèques et musées concernés par la documentation des arts du spectacle. Par ailleurs, depuis sa création, la SIBMAS organise des congrès bisannuels. Les programmes et les actes de ces conférences (qui se sont tenues à Amsterdam, Anvers, Barcelone, Belgrade, Bruxelles, Budapest, Copenhague, Gênes, Helsinki, Lisbonne, Londres, Mannheim, Munich, New York, Paris, Rome, Stockholm,Varsovie, Vienne, Zagreb, Londres…) ont fait l’objet de publications et sont désormais aussi consultables en ligne : www.sibmas.org

Dès 1955, un Congrès de la SIBMAS était organisé à Bruxelles sur le thème « La Création de collections de Mises en scène écrites ». Après la création d’un Centre SIBMAS belge en 1970, un second Congrès était organisé à Bruxelles en 1972, dont le thème était « Enregistrements audio-visuels concernant le théâtre et la danse ». Après une période de latence, le Centre belge a été reconstitué en 1990. Ses principaux objectifs sont notamment :

  • de favoriser les contacts entre les différents Centres de documentation et bibliothèques concernés par les arts du spectacle vivant ;
  • de leur permettre de renforcer leurs spécificités et de développer des secteurs de recherche différents et complémentaires ;
  • de porter à la connaissance du public et des chercheurs, sur les plans national et international, les activités et les collections des institutions membres ;
  • de sensibiliser les théâtres aux questions de l’archivage de leurs documents.

Pour atteindre ces différents objectifs, le Centre belge de la SIBMAS s’emploie à :

  • organiser des rencontres entre les membres
  • participer aux Congrès internationaux, avec des communications qui permettent de présenter aux spécialistes internationaux les problématiques et méthodes de travail de notre Communauté ;
  • entretenir, avec les théâtres, des relations destinées à réfléchir sur les conditions et techniques d’archivage de leurs documents ;
  • s’inscrire activement dans la mouvance internationale, notamment au sein
    du comité exécutif de la SIBMAS internationale